Le sumo qui ne pouvait pas grossir


livre le sumo qui ne pouvait pas grossir Eric-Emmanuel SCHMITT

Sauvage, révolté, Jun promène ses 15 ans dans les rues de Tokyo, loin d’une famille dont il refuse de parler. Il est vendeur à la sauvette dans les bas-fonds de la ville lorsqu’il rencontre unentraîneur de sumos qui repère le «gros » qui se cache en lui malgré son physique efflanqué.
En découvrant la pratique du plus mystérieux des arts martiaux, il découvre le monde de la force, de l’intelligence et de l’acceptation de soi.
Mais comment atteindre le zen lorsqu’on n’est que douleur et violence ?

Publicités

3 Responses to Le sumo qui ne pouvait pas grossir

  1. Eric-Emmanuel SCHMITT fait partie des auteurs très apprécié par les lecteurs de la Bibliothèque. Vous trouverez dans les rayonnages de nombreux titres de cet auteur, notamment sa dernière parution :
    « Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent… » – septembre 2010.
    L’avez-vous lu ?
    Véronique

  2. Clothilde dit :

    Livre effectivement tres agreable à lire dans la lignée des autres ouvrages de l’auteur

    • philippe dit :

      Entièrement d’accord, moi aussi j’aime l’écriture de l’auteur.
      Avez vous lu les autres bouquins qui sont en bibliothèque? Je crois que je les ai presque tous lu. C’est un merveilleux conteur très imaginatif et qui ne m’a jamais déçu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :