Et puis Paulette – Barbara Constantine

et puis paulette- B ConstantineC’est l’histoire toute simple d’une colocation intergénérationnelle, une sorte d’auberge espagnole dans la campagne française.
Il y a Ferdinand, veuf, qui au départ vit seul dans sa grande ferme qui peu à peu va se remplir : D’abord sa voisine, puis un ami déprimé, et puis tant d’autres… jusqu’à Paulette.
Les personnages sont attachants, émouvants, souvent blessés par la vie, mais solidaires et très humains. Un roman plein d’optimisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :