En vieillissant les hommes pleurent – Jean-Luc SEIGLE


livre9 Juillet 1961, journée décisive pour la famille Chassaing : L’arrivée d’un poste de télévision chez eux va tout bouleverser. La mère espère y voir Henri, son fils parti pour la guerre d’Algérie, ce fils dont elle guette les lettres chaque jour. Le plus jeune fils, Gilles, passionné de Balzac et d’Eugénie Grandet, est à la fois pour son père, ouvrier chez Michelin, une source de fierté et d’incompréhension.
Un très émouvant coup de projecteur sur le début des années 60 et de la société de consommation.
Roman d’une grande force, lauréat du prix RTL-LIRE.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :