Le train des enfants – Viola ARDONE

1946 : Amerigo a 8 ans, il vit sans tendresse à Naples avec sa mère dans la misère d’après-guerre.
Le parti communiste, dans sa bataille contre la faim et la pauvreté, organise un train pour envoyer ces enfants pauvres dans des familles aisées du nord de l’Italie le temps d’un été.
C’est pleins d’appréhension qu’Amerigo, Tommasino et les autres vont parcourir les centaines de kilomètres qui vont leur ouvrir les yeux sur un autre monde.
Amerigo va découvrir la chaleur d’une vraie famille, l’initiation à la musique…
Le retour à la vie d’avant sera difficile.
Faut-il être loyal à sa famille de naissance à tout prix ?
Un roman très touchant !

Laissez votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :